Device: Clavier Logitech G810 Orion Spectrum

08.08.2016 by MatMoul

Un petit retour suite à l'achat de mon dernier clavier Logitech G810 Orion Spectrum.

Comptez environ 200.- pièce, c'est pas donné...

Mon bon vieux G110 venant de me lâcher, il me fallait un nouveau clavier.



Ce qui m'a décidé à acheter le G810, c'est qu'il est rétroéclairé, que chaque touche peut être définie par une couleur spécifique et qu'il ne comporte pas de touche programmable (tout ce que je souhaitais pour un clavier).

Après réception, je constate que le G810 et un clavier d'un poids supérieur à la normale (ce qui est une qualité, avec ses antidérapant, il ne bouche pas du bureau).

Les touches sont vraiment très sensibles, on les effleures et la commande est prise en compte (Je dois admettre que j'ai encore un peut de mal avec ça, mais c'est ce qui était sur le papier).

Je le branche sur mon Linux et voilà qu'un agressif rétroéclairage cyan me brûle les yeux.

Après quelques recherches, je comprend qu'il n'existe aucun driver pour Linux.

Comme pour mon ancien clavier, je démarre une machine virtuelle sous Windows, installe les drivers et customise mon clavier.

Mais voilà, après un redémarrage ce fichu clavier à 200.- n'a pas de mémoire et retrouve son état initial (le cyan qui me brûle les yeux).

Que faire ? Lancer un Windows pour configurer mon clavier à chaque démarrage de mon PC ?

Que néni, personne ne l'a fait alors je l'ai fait, je lance un Wireshark et capture le flux USB lorsque le soft Windows défini les touches du clavier.

Suite à cela, par rétro-ingénierie, je conçois un premier script Python qui injecte les commandes dans le clavier et permet de le configurer en ligne de commande.

Une fois fonctionnel, je me suis croché à créer une application en C++ qui permet de définir les touches du clavier et d'utiliser des profiles.

Vous pouvez consulter le projet sur : https://github.com/MatMoul/g810-led

En conclusion, le clavier me convient mais il ne faut pas compter sur Logitech si vous êtes sur Linux.
De plus pour ce prix le clavier pourrait tout de même avoir une mémoire permettant de restaurer la config lors du démarrage (Sous Windows, c'est le même problème. Avant le chargement du driver, c'est le cyan qui brûle les yeux...)