ZIMBRA: Retour sur utilisation, a must have

11.02.2016 by MatMoul

Suite à mes quelques déboires lors de la mise en production de mon compte e-mail sur mon serveur Zimbra, j'ai réussi à régler tous mes problèmes.

Comme je le citais précédemment, je n'ai toujours pas réussi à faire fonctionner les outils de migration.

Concernant les rendez-vous périodiques, j'ai du les recréer.
N'ayant qu'une dizaine de boîte à migrer et peux de rendez-vous périodiques à gérer, je les ai recréer manuellement pour chaque comptes.

Concernant les anniversaires, ils ne sont pas pris en charge nativement.
J'ai dû installer un Zimlet "Rappel Anniversaire".
Avec celui-ci, tout est rentré dans l'ordre.

Pour l'importation des e-mail depuis MS Exchange, j'ai fini par me connecter en IMAP sur MS Exchange et sur Zimbra. Ce qui m'a permis de copier l'ensemble des e-mails sans perte de données (dont la source des messages).

Cela fait maintenant 3 semaines que j'utilise la WebApp de Zimbra pour mes e-mails, contacts et rendez-vous et je la trouve plus efficace que celle de MS Exchange ainsi que son client lourd MS Outlook.

Pour mon Smartphone, j'utilise Z-Push qui remplit sa fonction à merveille.

J'y découvre de supers fonctionnalités comme :

  • La gestions de plusieurs adresses e-mails et signatures.
  • La colorisation des dossiers.
  • Les dossiers de recherche et les tag qui sont vraiment fonctionnels.
  • Le survol d'une date dans e-mail qui vous affiche le contenu de votre calendrier ce jour là.
  • Le porte-documents qui est une excellente alternative aux notes.

Concernant mes besoins actuels, le serveur utilise actuellement 14Gb de stockage et 5.5Gb de RAM.
Les sauvegardes journalières représentent 10Gb.
En comparaison avec MS Exchange, il n'y a pas photo. Une centaine de giga pour MS Windows Server + MS Exchange et des sauvegardes qui explosent tous les supports de données.

Il me reste toutefois à gérer les mises à jour. Je vous tiendrais informé sur les problématiques que je rencontrerai.

Comme vous pouvez le constater, je suis plus que satisfait de mon nouveau serveur Zimbra et j'ai maintenant atteint le point de non retour.

Celui-ci remplace mon dernier serveur critique MS Windows et m'offre un parc informatique 100% open-source (Arch, Debian, CentOS et FreeBSD).

Je ne peut me résoudre à détruire mon domaine Active Directory datant de 2003. Je le conserverais donc avec un ou deux contrôleurs de domaine virtualisés sur Proxmox mais pour ce qui est de MS Exchange, c'est bye bye.