Vive la démocratie

15.01.2015 by MatMoul

Aujourd'hui était une journée mouvementée sur les marchés suite à la décision de la BNS d'abandonner son taux plancher pour l'EURCHF à 1.20.

En effet, nous, petit suisse, devions voter le 30 novembre 2014 sur les réserves d'or gérer par la BNS. Ce fut une des rares fois où la BNS est intervenu dans les médias pour diriger le vote en indiquant qu'il lui serait impossible de maintenir ce taux plancher si nous acceptions l'initiative.

Et là, jeudi 15 janvier 2015, elle change sa stratégie en indiquant que si elle avait communiqué sur ce sujet, l'effet n'aurait pas été le même.

Comment le citoyen lambda peut prendre une décision sur un domaine ou même nos conseiller fédéraux ne sont pas informés (enfin cela reste à voir mais restants on aux faits).

Que peut valoir une démocratie si les informations ne sont pas remontées aux citoyens et même à nos plus hautes autorités ?

En tant que citoyen, je me sans vraiment floué (même si je n'avais pas de positions ouvertes sur les marchés). J'en viens vraiment à me demander ce que vaut notre démocratie.

Vu ce qui c'est passé, cela indique qu'il est possible de faire passer des résultats de vote sur des informations cachées, erronées ou manipulées.

La démocratie reste une très bonne idée, mais pour moi, il faut défendre une démocratie locale et promouvoir la transparence dans ses fonctions. Si l'économie était transparente et non manipulée (premier QE en vue pour la BCE, où se trouve le taux de change EURCHF normal), à l'exception de la défense extérieur de notre pays, aucunes informations ou manipulations de l'information n'ont leur place dans notre société démocratique.

Une démocratie locale répondrait bien mieux aux difficultés immédiates des citoyens, permettrait des micro-sociétés avec une liberté locale de décisions répondants aux visions de chacun (fumée ou pas de fumée, alcool ou pas d'alcool, OGM ou pas d'OGM, ...) et limiterait certainemant l'ingérence des lobby.

A vous de méditer sur ce sujet.