PRISM: Pourquoi un tel scandale

26.06.2013 by MatMoul

La première raison ne nous concerne pas vraiment, c'est que les citoyens américains eux-même semblaient ne pas en avoir conscience. Toutefois dans ce cas, c'est normal d'avoir un système de surveillance dans son propre pays qui nous protège et anticipe les incidents. (Je reviendrais plus tard sur les dérives que cela peut entraîner.)

Dans notre cas, c'est plus critique, comme cité dans le post précédant, si la NSA à des locaux privés chez les opérateurs télécoms, il faut bien se résoudre à l'évidence, qu'est ce qui les empêchent de faire pareil chez Microsoft, Google, Apple, Amazon, Cisco, Oracle, Facebook, Tweeter, LinkedIn, Adobe, ..., ces mêmes entreprises qui vous fournissent des services de téléphonie, messagerie, cryptage, stockage, cloud, géolocalisation, ..., et c'est ce que les documents révélés ces derniers jours semblent affirmer. N'oubliez pas non plus ceux dont on ne parle pas, combien de services américains utilisons nous et dans les domaines stratégiques tel que l'états, l'armée, et toutes les entreprises internationales faisant de la recherche et stockant leur données chez ces entreprises.

Cela crée un réel déséquilibre du fait que tous ces géants de l'IT sont américains, sans compter les autres secteurs d'activités. Cela nous amène à une dépendance totale envers les Etats-Unis et sans la moindre possibilité de contrôle. N'oubliez pas le conflit gazier russo-ukrainiens. Quand on nous ferme les vannes et sans alternative, on n'a plus que nos yeux pour pleurer.

Lors des premières révélations, les entreprises concernées ont tout nié (celles-ci étaient tenues au secret d'état). Puis ces entreprises ont compris qu'elles risquaient de tout perdre et que la confiance que nous pouvions leurs porter avait été grandement entachée. C'est une des principale raison qui agite tout ce petit monde.

En tant que professionnel de l'informatique, je peux vous assurer que le cloud Microsoft, Apple, Google, Amazon ne m'inspire plus confiance, tous comme les téléphones, routeurs et par-feu Cisco. N'oubliez pas non-plus vos téléphones mobiles (Android, IOS, Windows Phone) qui contiennent tant de données si précieuses ainsi que votre géolocalisation.

Comment pouvons nous être sure que la NSA ne partage pas non plus nos informations commerciales avec les entreprises américaines ou même nos informations étatiques ou militaires. La réponse c'est que l'on nous l'assure.